Update 14/06/2016 – Hero Realms et Star Realms: United

Hero Realms

C’est le 13 Juin 2016 que White Wizard Games a lancé son Kickstarter pour Hero Realms, et ce pour une période de 30 jours. Visitez la campagne ici.

1e8f45e3d22fd5043d234333b31bb8f0_original
J’en connais qui vont prendre leur pied. D’orc. Dans le visage.

De quoi s’agit-il ? D’une ré-implémentation héroïc fantasy de leur jeu phare, Star Realms. Comprendre : un deckbuilder rapide et soi-disant hautement stratégique et tactique dont le but est d’attaquer votre adversaire pour réduire ses points de vie à zéro. Dans les faits, le jeu est un deckbuilder ultra simple, reprenant allègrement les mécanismes d’Ascension mais en augmentant les chiffres présents sur toutes les cartes et en changeant la cible des points de combat.

La grande nouveauté d’Hero Realms est que le jeu vous permet d’avoir accès à des decks de départ personnalisés et à un mode campagne coopératif, dans lequel vous pouvez améliorer votre deck entre chaque partie.

Si vous mettez la main à la poche.

Car pour $20, vous n’avez que le jeu de base, à savoir quatre decks de départ identiques, 80 (contre 100 pour Ascension) cartes pour le deck central, et c’est tout.

9ef6d43b3804a1f52f6c5eed1bc6cc54_original

Il faudra débourser $5 de plus pour avoir accès aux douze cartes promo qui constitueront la saison 1.

725cc0ab006bd72bc1c5df4ac089b77f_original

Pour $20 de plus, vous aurez accès à 5 packs de 12 c artes représentant les decks de départ de cinq classes ultra génériques de la fantasy.

d8c038ba38ca7492b59c4a6399a1a9bc_original

Ajoutez encore $27 pour avoir accès à deux decks de boss de 30 cartes chacun, et au kit d’aventures de 55 cartes. Ce kit comprend 3 scénarios auto-pilotés.

2dd6fbde20099aafffab7246b36713e4_original
Ikea, les jeux en kit à assembler soi-même. Voilà qui va plaire aux magasins qui devront trouver la place de tout stocker et proposer à la vente, plutôt qu’une unique boîte de taille standard.

L’avis du Comboteur Fou

Je l’ai déjà souligné, mais je le confirme : l’artwork d’Hero Realms est proprement abominable. Amateur au possible, le rendu est bien loin de ce que promet White Wizard Games, qui prétend être à la pointe de la qualité pour un jeu de cartes. Générique au possible, pas inspiré en termes de sujets et de poses, l’univers est déjà vu et revu et l’histoire tient sur un mouchoir de poche, et ne fait preuve d’aucun effort : pendant des éons, ça a été la guerre. Alors on a créé un empire. Maintenant, c’est la paix, et l’empire s’en met plein les poches. Mais il y a des populations qui sont contre, une guilde d’assassins, et des nécromanciens qui font joujou avec des forces démoniaques. Vraiment, WWGVraiment ?

9b699609a284b2543577b9ed066f72e2_original
Jouons ensemble : listez-moi tout ce qui ne va pas avec cette illustration dans les commentaires 🙂

En ce qui concerne le contenu, le jeu est une resucée de Star Realms, pour la deuxième fois consécutive, puisque Cthulhu Realms a déjà effectué cette manœuvre. On note tout de même quelques capacités originales qui n’existent pas dans le jeu d’origine, comme gagner autant de points de combat que l’on contrôle de bases, ici appelées champions. Il faudra débourser $72 pour pouvoir effectuer le mode campagne promu comme étant la grande originalité de cette nouvelle licence, ce qui représente bien plus que ce que la concurrence peut offrir. D’autant qu’il ne propose que 3 aventures, ce qui ne représente pas grand-chose. Peu d’informations ont encore été révélées à ce sujet, mais au vu des stats complètement ridicules des cartes présentées, du peu de stretch-goals et des objectifs bien éloignés les uns des autres, je ne peux que vous conseiller d’attendre la sortie du jeu, prévue pour Octobre 2016, et de lire les critiques afin de savoir comment cette campagne fonctionne (les règles ne sont pas encore disponibles) et de quelle qualité est le jeu, qui s’annonce être très onéreux si vous souhaitez réellement profiter d’une longue campagne riche en aventures. En attendant, je vous invite plutôt à vous tourner vers Aeon’s End pour un deckbuilder coopératif réellement basé sur le skill – votre deck n’est quasiment jamais mélangé – , la coopération – vous ne vous contentez pas de piocher chacun dans votre coin, ils vous faudra régulièrement utiliser vos capacités sur vos camarades pour les empêcher de trépasser -, qui présente un background scénaristique recherché – une première nouvelle vient de paraître -, des mécaniques originales – la défausse est retournée, votre personnage a un pouvoir spécial, un deck spécial, et les sorts doivent être préparés dans des brèches qu’il faut d’abord ouvrir -, et un artwork qui sort des sentiers battus, qu’on apprécie ou non.

d6020d8cd48bfc6943d9b0ad83f02b94_original
L’inspiration Lovecraftienne d’Aeon’s End fait froid dans le dos.

Star Realms United

On l’attendait dans Colony Wars, mais ce sera avec United que les premières cartes multi-factions feront leur apparition dans le deckbuilder de l’espace. Ce que cela signifie ? Des cartes qui déclenchent l’alliance de deux factions différentes, et qui proposent deux effets d’alliance différents, un pour chaque faction à laquelle elles appartiennent. Une seule carte a pour l’instant été révélée, mais attendons-nous à ce que notre façon d’appréhender les factions soit bien chamboulée. Rien n’a encore été annoncé quant au format dans lequel sera livrée cette extension, mais si WWG est fidèle à ses habitudes, attendez-vous à quatre nouveaux boosters de douze cartes. (Source : newsletter de White Wizard Games)

7dcd4098-95c4-4145-80f4-fa3f77f76b5f
Cette frame… Mais… Mais c’est Noël?

L’avis du Comboteur Fou

Et pourquoi prendre une carte monochrome désormais ?

 

Hero Realms et Star Realms sont la propriété de White Wizard Games. Aeon's End est la propriété d'Action Phase Games. Les images d'illustration de cet article proviennent des campagnes Kickstarter de leurs jeux respectifs. L'image de Star Realms provient de la newsletter de White Wizard Games.
Advertisements

3 comments

  1. De nouvelles informations ont été données au sujet de Star Realms United : l’extension se composera de quatre boosters de 12 cartes chacun, dont deux seront composés de nouveaux vaisseaux et de nouvelles bases, un de nouveaux héros, plus chers et plus puissants que ceux de Crysis, et le dernier de Missions, qui sont des cartes distribuées à raison de trois par joueur, face cachée, en début de partie, et qui proposent des objectifs secrets à accomplir, récompensés par le même type d’effets que les Gambits. Si un joueur parvient à remplir ses trois objectifs au cours d’une partie, il gagne alors immédiatement.

    Source : l’interview de Rob Dougherty à la BGG Origins 2016, relayée sur Boardgamegeek.com : http://boardgamegeek.com/thread/1592081/bgg-origins-coverage-interview-rob-d-wwg

    Notez que l’intégralité des cartes du nouvel Ascension, est également disponible sur le site. Malheureusement, la mécanique jour/nuit n’est elle, pas révélée, ce qui fait qu’il est impossible de jauger de l’intérêt des cartes pour l’instant.

    Like

  2. Tu as demandé ce qui n’allait pas sur l’illustration; Je ne vois pas, elle est d’excellente qualité; si le reste du jeu est de cet acabit, je vois mal ce qu’on pourrait reprocher à l’artwork, si ce n’est être du grand art;

    Like

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s