Big Ups !

Le Comboteur Fou ne serait pas ce qu’il est sans une poignée de personnes que je tiens à remercier publiquement, et que je vous encourage à aller voir si vous en avez l’occasion :

  • Le Nomade Ludique. Bien qu’il ait cessé ses activités, le Nomade m’a marqué et c’est toujours avec plaisir que nous continuons à échanger sur nos jeux préférés… Et les autres. Et les bêtises du gouvernement, aussi. C’est partiellement grâce à lui que j’ai réussi à me sevrer de Magic: the Gathering, et donc à découvrir toute la richesse du monde du jeu de société… Sans société !
  • Liz Davidson, de Beyond Solitaire. Liz rédige de courtes critiques en Anglais pour des jeux majoritairement solo, qui permettent de vite cerner si un jeu est fait pour vous. Elle m’ouvre également beaucoup de portes et je l’en remercie grandement.
  • Michael D. Kelley de One Stop Co-Op Shop. Michael est le créateur de Dark Dealings, mais également un chroniqueur présentant 5 in five et quelques vidéos de playthrough. Il est également doté d’un solide sens de l’humour et d’une patience à toute épreuve pour m’écouter déblatérer (enfin, me lire) !
  • Le Ludiste Torcéen. Pour qui le Comboteur Fou a d’abord endossé sa cape. Bien que nos chemins aient divergé, c’est à Torcy que tout a commencé.
  • Artem Safarov d’Altema Games. Le créateur d’Unbroken, avec qui une relation professionnelle et amicale fructueuse s’est mise en place depuis deux ans.
  • Geeklette. Il s’en passe des choses sur ce site, qui propose un peu de tout, et notamment des tours d’horizon de la planète jeux de société et de Board Game Geek qui, vous l’aurez compris, est mon antre. Geeklette propose régulièrement des liens vers le Comboteur Fou, et je l’en remercie.
  • Ma compagne de mon chez moi. Celle à qui je peux montrer mon côté sombre et qui endure les piles de jeux et les cartes qui volent partout dans l’appartement (oui ma technique de battage n’est pas au point). Et ça ça n’est pas rien.