À quoi t’as joué en… #12, Décembre 2020

Les Petites Bourgades

Une partie

Trois joueurs font avec Maison de Campagne, Abbaye, Verger, Auberge, Fontaine, Boulangerie, Usine. Mon Monument est le Château de Barrett. Je mise sur lui et sur les maisons de campagne, une paire d’abbaye, et quelques fontaines, mon usine dissuade mes adversaires de tirer du rouge, et je bénéficie de cinq coups seul pour peaufiner ma ville comme bon me semble. Je gagne de cinq points, soit mon Château.

Squire for Hire

Une partie Nouveau jeu !

Ooru se concentre sur les parchemins et parvient, après avoir demandé à l’auteur du jeu de faire le calcul tant les règles l’expliquent mal, à établir un score de 32, ce qui est largement suffisant pour se faire embaucher. Un jeu sympathique mais sacrément desservi par la volonté de faire figurer les règles sur un aussi petit support, ce qui ne leur permet pas d’être aussi développées qu’elles le nécessiteraient et laisse trop de place à la confusion. Le jeu n’égale pas Sprawlopolis mais on appréciera les contraintes de placement différentes chaque tour.

Sprawlopolis

Une partie

Avec l’extension Points of Interest, les objectifs sont The ‘Burbs, Mini Marts, Sprawlopolis. Le score final est de 43 points contre 37, et le centre ville promet d’être accueillant avec sa grande zone résidentielle entourée de nombreux parcs, des commerces à proximité, et une poignée de zones industrielles aux abords de la ville.

Richard Coeur de Lion

Une partie Découverte !

Quatre joueurs, j’incarne le Prince Jean et vise à vider les coffres avant le retour du Roi, ce qui démarre plutôt bien, mais je pâtis vite d’une pioche assez mauvaise, suis bloquée par une main de 5 cartes rouges représentant des coffres pleins, par mon “allié” qui me fait perdre un tour pour m’en décharger à Bristol, et par un pouvoir unique assez inefficace (+1 pièce par gain de pièce), obtiens des cartes vertes au compte-goutte, et ne parviens pas à empêcher le retour du roi. C’est une défaite. Un jeu intéressant mais aux pouvoirs inégaux.

Dark Souls: the card game

Une partie

Le Héraut en fin de partie. Toutes les cartes d’endurance violette ont été remplacées.

C’est deux sessions qu’il me faut pour terminer la tentative du Sorcier et du Héraut de vaincre Vordt et Sulyvahn. J’axe mon jeu sur la versatilité, cette fois, privilégiant l’achat de nombreuses cartes de coût 2 à celui de rares cartes de coût 5. En résulte une très grande spécialisation de mes personnages et le fait que chaque carte leur soit réellement utile en toute circonstance, et la chance du tirage veut que je n’ai aucune difficulté à défaire le boss final. C’est la victoire !

Knot Dice

Deux parties

Cette configuration est-elle autorisée ?

Je tente les puzzle de 4 sur 4, qui me posent bien plus de difficulté que les 3 sur 3, à tel point que j’abandonne le comptage de tours. Je pense maîtriser le A après plusieurs tentatives. Le B me laisse perplexe. La question est de savoir s’il peut exister plusieurs solutions et dans quelle mesure peut-il y avoir plusieurs motifs dans la solution ?

Horreur à Arkham : le jeu de cartes

Deux parties

Renouveau du scénario Le Cœur des Anciens, parties 1 et 2. Silas et Trish parviennent à trouver tous les piliers dès le premier jour dans le premier scénario et remportent trois points de victoire. Ils trouvent également la Descente vers Yoth dans le deuxième scénario et parviennent à franchir la porte, mais au prix d’un quatrième traumatisme physique pour Silas, décidément bien mal en point, et remportent cinq points de victoire supplémentaires. Cela promet pour le scénario suivant, terrifiant puisqu’ils ne pourront pas utiliser les capacités qui leur sont propres et que Silas ne devrait commencer qu’avec trois malheureux points de vie !

Maeshowe: an Orkney Saga

Treize parties Nouveau jeu !

Victoire en difficile avec le jeu de base uniquement.

Un jeu qui se rapproche assez d’Onirim en ce que le joueur tente de faire une suite de cartes afin de débloquer des éléments clefs, la différence étant qu’ici le nombre de cartes est très limité et que le joueur doit défausser une carte de sa main à chaque tour, carte disposant d’un effet, généralement néfaste, à ce moment. Il faut gérer ses points de vie sous peine de périr rapidement, ce qui oblige à gérer correctement sa main, les cartes jouées, et les points de vie qu’elles font perdre. Une expérience plaisante, rendue plus intéressante encore par les trois modules d’extension de trois cartes chacun.
Un exemplaire de Maeshowe: an Orkney Saga m’a été fourni par Dragon Dawn Productions.

Et toi, à quoi t’as joué en Décembre 2020 ? Viens nous en parler ici.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s