À quoi t’as joué en… #1, Janvier 2020

Nouvelle année, nouvelle série. Mensuellement, vous êtes invités à discuter de ce à quoi vous avez joué ce mois-ci, ce que vous avez découvert, ce que vous en avez pensé. Mais aussi, ce que vous avez lu, soyons fous. Parce que j’en écoute une quantité astronomique, je n’aborderai pas les disques que j’ai fait tourner, et je ne regarde ni film ni série, but feel free.
Parce que le système de commentaire WordPress n’est pas des plus pratiques, je vous encourage à faire un tour sur la guilde pour poster vos commentaires et impressions. Je créerai un sujet chaque mois pour faciliter la communication.

Sprawlopolis

Une partie

Il y avait longtemps que je n’avais pas touché à Sprawlopolis, mais le jeu est, sans conteste, toujours aussi bon. Une petite partie solo utilisant l’extension Beaches, je me suis offert une jolie victoire grâce au toujours très compétent Master Planned, En minimisant au maximum les routes et la zone résidentielle.
Un jeu résolument agréable.

Sierra West

Une partie – Nouveau jeu !

P1030805
Une véritable montagne de cartes, et l’attrait principal de Sierra West. (Photo personnelle)

Apprendre les règles de Sierra West m’a été plus difficile que ce que je ne l’aurais crû, et le fait que le livret soit divisé en 4 modules + le mode solo n’a pas réellement aidé. J’ai commis une erreur de règle en ma défaveur, mais hormis cela je pense avoir joué correctement. La défaite a été cuisante, sans conteste.
Le jeu ne m’a pas réellement convaincu. Plusieurs des mécanismes m’ont semblé superflus, notamment la chasse/les proies, guère utilisée. L’absence de testeurs dans le livret me fait me demander si le jeu a été testé ou pas du tout. Je n’imagine pas l’attente entre deux tours, surtout à quatre joueurs. Bref, pas convaincu, malgré l’intérêt de la sélection d’action résidant dans la disposition particulière des cartes, laissée au choix du joueur. Mais valait-ce la peine de rajouter tout le reste ? À approfondir.

Mystic Vale : Harmony

Une partie

Deux joueurs, dont un n’ayant jamais joué auparavant. J’ai remporté la victoire en doublant presque les points de mon adversaire, bien qu’il m’ait causé une belle frayeur en début de partie en accumulant rapidement la mana et les symboles d’esprit. J’ai pour ma part misé sur l’annulation des decays, et ai réussi à réduire mon deck à 15 cartes, ce qu’Harmony rend possible, merci.
Nous avons joué vanilla, sans leader ni amulette. Résolument un de mes jeux préférés. Vivement l’extension Nemesis en fin de mois, qui apportera des leaders devenant des permanents, et surtout, surtout, du solo !

Mutants

Une partie

Du solo, j’ai testé mon paquet contre Jack Ice tel qu’il est censé être joué. En effet, il semblerait qu’une erreur se soit glissée dans la version anglaise, faisant changer Jack de forme à chaque tour et non à chaque manche.
Il s’avère qu’il est encore plus difficile ainsi, et qu’il ne m’a pas été vraiment possible de faire grand-chose contre sa forme lupine avec mon deck basé autour d’Android, quand je l’ai quasiment battu les fois précédents avec un deck presque similaire. Oh well.

Escape Room : le jeu

Deux parties – Nouveau jeu !

Nous avons essayé et gagné les scénarios Prison Break (à trois joueurs) et Virus (à deux joueurs). Bien que la boîte limite le nombre minimum de joueurs à 3, il est tout à fait possible de jouer seul, mais cela rendra le jeu difficile, car beaucoup d’informations doivent être consultées simultanément et le joueur solo ne pourra pas répartir les tâches. Les puzzles de Virus nous ont semblé vraiment tirés par les cheveux, et la dernière partie de Prison Break s’est avérée décevante, mais un jeu intéressant au-delà de cela. Dommage qu’il y ait autant de plastique et qu’il ne soit pas réutilisable une fois terminé, considérant les composantes utilisées pour le timer.

Electropolis

Deux parties

Retour au Ludiste pour engranger quelques parties dans l’optique de peaufiner ma chronique d’Electropolis. Le but étant de tester un peu plus le jeu à 4, ce qui a été fait deux fois. Une partie gagnée, la seconde en deuxième position avec une vingtaine de points de retard, et les neurones ont bien chauffé. J’ai vu ce que je voulais voir, mais je ne vous en dis pas plus pour l’instant.
Electropolis m’a été envoyé par Taïwanese Board Games, que je remercie, en vue d’une chronique future (en Anglais).

Les Petites Bourgades (Tiny Towns)

Trois parties – Nouveau jeu !

P1040040
Nous voilà prêts à accueillir souris et rouge-gorges dans notre petite bourgade, pas de compétition alentour. (Photo personnelle)

Testé en solo, Les Petites Bourgades a été très simple à apprendre, mais là encore, attention, réflexion profonde. Deux tentatives avec la configuration de base, une nouvelle avec un tirage aléatoire, une seule chose à dire : encore beaucoup de travail avant que le Raz n’excelle !
Les Petites Bourgades m’a été envoyé par Lucky Duck Games, que je remercie, en vue d’une chronique future.

Dark Souls : the Board Game

Trois parties

P1040029
Une victoire bien méritée. Enfin, presque. Il y a eu erreur sur les emplacements de main. (Photo personnelle)

Ils sont là, ils sont beaux, les stretch-goals ont toujours semblé nécessaires à Dark Souls et force est de constater qu’ils rendent le jeu bien meilleur qu’il ne l’était jusqu’à présent. Deprived et Pyromancer ont eu raison d’Old Dragonslayer, Smelter Demon et Guardian Dragon. Une seule invasion, mais qui s’est mal passée, et un seul mimic, mais qui n’a pas vécu longtemps. Les trésors du Smelter Demon sont… Puissants. Les armures légendaires tout autant, utilisées pour le main boss. Beaucoup de chance avec Guardian Dragon, qui ne m’a pas touché avec ses flammes grâce à de bons positionnements. Joué avec la variante (officielle) half sparks, double souls pour gagner du temps et rendre le début de partie plus intéressant.

The Cards of Cthulhu

Trois parties

Trois parties qui n’en sont réellement qu’une puisque j’ai perdu les deux premières au bout d’un ou deux tours. La troisième a été gagnée sans trop de difficulté. Un jeu pas très difficile, mais rapide à mettre en place et qui se joue sans trop de prise de tête, Cards of Cthulhu est un bon passe-temps mais pas nécessairement un jeu que je recommanderais, puisqu’il est tout sauf inoubliable. Nous verrons plus tard si l’extension, reniée par l’auteur, apporte un peu de fraîcheur.

Arkham Horror: Final Hour

Trois parties – Nouveau jeu !

P1040009
Une victoire, mais il s’en est fallu de peu ! (Photo personnelle)

Première partie avec Jenny et Ashcan, les deux suivantes avec Lily et Tommy. Si j’ai gagné la première partie, c’est parce que j’ai mal compris la résolution des dégâts. La deuxième s’est jouée sur Lily s’auto-infligeant des dégâts. La dernière s’est soldée par une victoire contre Cthulhu en facile. Si j’apprécie le jeu, sa mise en place est un peu fastidieuse, et je ne m’imagine pas jouer en multijoueur, le manque d’information étant voué à être frustrant plus qu’autre chose. En solo, Final Hour constitue une distraction intéressante, mais moins que le jeu de cartes, que je sortirai plus volontiers. Dommage que le flop subi par le jeu ferme la porte aux extensions, puisque de nouveaux plateaux de jeu auraient été bienvenus.

The Isle of Cats

Quatre parties – Nouveau jeu !

P1040042
Ron ron ron font les chatons, les chatons font ron ron. (Photo personnelle)

Jouées en solo, difficulté normale, et à la clef, deux victoires et deux défaites. The Isle of Cats est un des rares jeux compétitifs où le mode solo est réellement intéressant et que je pourrais recommander pour une utilisation 100% solo. Pour autant, le jeu est extrêmement aléatoire, et potentiellement hautement frustrant. Pour preuve, ma deuxième partie m’a vu me focaliser sur les chats pourpres d’emblée, qui se sont révélés offrir un bon nombre de points à l’adversaire, avant de se tarir entièrement aux manches 4 et 5, rendant toute volonté de vaincre quasiment impossible. La troisième partie a été orientée sur les chats rouges, qui se sont avérés ne valoir qu’un point chacun pour l’adversaire, et l’obtention de trois Oshax a rendu la chose bien plus simple. La dernière partie n’a vu que trois trésors rares tirés du sachet et 0 Oshax du deck. Un adversaire qui score 100+ points à la partie 2, et une quarantaine à la partie 3. Très aléatoire. Trop, peut-être.

Maiden’s Quest

Quatre parties

P1030880
Un paquet surpuissant en fin de partie, mais toujours quelques difficultés à vaincre le boss… Jusqu’à ce que ! (Photo personnelle)

Suite à la réception du pack promo et de la licorne, Acolyte Down s’est offerte quatre victoires, deux contre Turda (dont une en s’évadant) et deux contre Mr. Marrow. Toujours quelques difficultés avec les règles du jeu, pas tout à fait claires, mais, aussi aléatoire qu’il puisse paraître de prime abord, le jeu laisse une place importante à la technicité, à l’exploitation des icônes, et des différentes règles qui, une fois maîtrisées sur le bout des doigts, donnent la part belle au joueur.
Maiden’s Quest m’a été offert par Arielle de la 1 Player Guild pour me féliciter de l’arrivée de ma fille. Je l’en remercie fortement.

D-Day Dice (2nd Edition)

Quatre parties

La France a repris le Château de Vaumicel au troisième essai, mais les colonies britanniques ont échoué à saisir le bunker de Mount Fleury Battery. Puisque ces parties ont donné lieu à ma chronique, je n’ai guère plus à en dire ce mois-ci.

Hostage Negotiator

Onze parties

Jouées dans l’idée de participer à un défi de la guilde, ces onze parties ont donné lieu à des défaites complètement ridicules dans les premiers tours de jeu qui m’ont mis dans une position telle que j’ai préféré abandonner le défi, ayant perdu plus de points qu’autre chose de manière plutôt frustrante. De belles victoires contre Arkayne, Edward, Donna, Connor, et les Pendersen Twins, tout de même.

Horreur à Arkham : le jeu de cartes

Quinze parties

J’ai beaucoup cherché mes marques ce mois-ci après la victoire d’Ashcan dans Le Cercle Brisé. Après avoir échoué à Renouveau La Banque Gagne Toujours avec Tony Morgan et Leo Anderson, j’ai joué les deux premiers scénarios des Dévoreurs de Rêve, chacun avec l’un des deux personnages, sans parvenir à les gagner, mais n’ait pas continué pour ne pas me fermer de portes puisque la campagne n’est pas totalement sortie, loin s’en faut. Mon regard s’est donc tourné vers Renouveau La Route de Carcosa. Tommy Muldoon seul n’est pas parvenu à grand-chose contre Renouveau Lever de Rideau et Renouveau Le Dernier Roi. Il a donc été rejoint par Lola Hayes, centrée autour des événements pour éviter d’avoir à subir sa faiblesse, et de l’obtention d’indices sans avoir à initier de test. Une tactique plutôt efficace mais qui n’empêche pas la difficulté. Il a fallu s’y prendre à plusieurs reprises, notamment pour Renouveau Le Dernier Roi et Renouveau Le Serment Indicible, mais l’Excelsior n’a pas posé problème et les deux compères ont obtenu toutes les récompenses, franchement puissantes.

Et toi, à quoi t’as joué en Janvier 2020 ? Viens nous en parler ici.

4 comments

  1. Waouh! que de jeux différents!
    Je serai curieuse de voir ce que tu penses du derniers Horreyr à Arkham ainsi que Dark Soul.

    Perso, j’ai joué à :

    Horreur à Arkham JCE – début de la campagne de la civilisation oubliée – 3 parties

    SDA JCE – une petite dizaine de parties

    Gloomhaven – 1 scénario

    Mage Kngth – une dizaine de parties

    Like

    • Tu as aimé Civilisation Oubliée ?

      J’ai bien aimé Dream Eaters. Les ennemis Nuée apportent une touche entièrement différente. Mais dis-donc il faut un paquet de munitions ! J’ai préféré le scénario de la campagne des rêves, celui du monde réel était vraiment, vraiment, VRAIMENT très orienté combat, et un peu plus fiddly. Mais des idées intéressantes. Celui du rêve est moins incongru, plus convenu, mais néanmoins intéressant.

      Dark Souls: les nouveaux persos apportent une nouvelle dynamique bienvenue, et les mimics et invaders changent totalement la perception du jeu, et permettent d’affronter plus de boss. Davantage d’objets = davantage de variété et c’est top. Pas essayé d’invocation. Pas vu de lézard de crystal. Les trésors de Smelter Demon sont ENOOORMES. Les armures légendaires sont un ajout plutôt cool. J’aime que Deprived puisse revêtir n’importe quel gear du jeu. Mais il rend le début de partie difficile, super faible !

      Liked by 1 person

      • J’aime bien La Civilisation Oubliée, les autres je ne les ai pas encore joué.
        Le jeu s’améliore de cycle en cycle et c’est enthousiasmant.

        Dark Soul me tente vraiment.

        Like

      • Yes c’est partiellement pour ça que j’ai été déçu par Cercle Brisé, qui fait un pas en arrière en terme de qualité et d’innovation. Mais les cartes joueur sont top, bien utiles pour ma Lola.

        Dark Souls, si tu es en région parisienne, on peut essayer quelque chose. Mais pour moi, impensable sans extensions !

        Liked by 1 person

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s