Kickstarter news 07/11/2018 – Mutants, Spirit Island, La Vallée des Marchants, Imperium, et Aeon’s End s’adonne au digital

Mutants

8bca7ccfae223b8c901eb6e26411b372_original

Après quelques excursions dans d’autres mécanismes, Lucky Duck Games, toujours concentré sur le port d’applications de jeux mobiles en jeux de plateau, revient au deckbuilding avec Mutants : Genetic Gladiators, raccourci ici en Mutants – un jeu de Sen-Foong Lim et Jessey Wright. Dans cette nouvelle licence vous aurez accès un pool de cartes asymétrique, soit en utilisant les factions préconstruites, soit en draftant, soit en préconstruisant avant la partie. Vous jouerez ensuite vos cartes sans aucune notion de ressources, mais en appliquant des effets à différents moments : lorsque la carte est jouée, de manière passive, ou lorsque la carte quitte votre plateau après que vous l’ayez poussé en dehors de l’arène grâce à votre nouveau mutant. Vous aurez ensuite la possibilité d’écraser vos adversaires afin d’engendrer plus de points de victoire. Une gestion de main habile sera primordiale pour incuber et  augmenter vos mutants car vous n’aurez que six cartes par manche et n’en piocherez qu’à la suivante, et devrez en défausser de la couleur correspondante pour ajouter de nouveaux mutants à votre paquet personnel.
La mécanique n’est pas sans me rappeler Gosu Tactics et ses différents effets d’entrée de jeu, de lien et de mutation. A noter que pour le joueur solo, le jeu et ses extensions proposent rien moins que 5 boss à battre, chacun disposant d’un paquet de cartes, entre 19 et 21. Contrairement au mode multijoueurs, vous ne tenterez pas d’engendrez des points de victoire, mais de réduire les points de vie du boss à zéro. Malheureusement, ce mode ne se prête pas à la coopération, mais en contrepartie, n’écarte aucune des composantes du jeu, ce qui est bienvenu !

Pour les joueurs de Vikings Gone Wild, une carte de faveur divine exclusive est offerte avec chaque contribution !

0bb55693d1ded83c5f7a5b44459f670f_original

L’avis du Comboteur Fou : Je suis réellement intrigué par la mécanique et le mode solo, et Lucky Duck est généralement synonyme de bonne qualité. J’apprécie que le mode solo ne soit pas qu’une arrière-pensée.

Pledge minimum : 39$

Frais de port pour la France : 8$

Fin de la campagne : 20 Novembre 2018

Lien vers la campagne

Spirit Island : Jagged Earth

ecde0bdd8b3afec6acf66b22983773d3_original

A l’heure de la conscience écologique, Spirit Island, un jeu de R. Eric Reuss, vous propose d’incarner un esprit s’étant mis en tête de repousser les envahisseurs qui tentent de coloniser son île et de réduire ses habitants en esclavage.
Chaque esprit dispose d’un paquet de cartes qui lui sont propres, ainsi que d’effets uniques et d’améliorations personnelles qui orienteront vos choix lors de la partie, selon que vous optiez pour, par exemple, engendrer plus de ressources, ou de jouer plus de cartes.

Alors que le jeu de base devrait prochainement sortir en France, cette campagne Kickstarter vous permet d’ajouter nouveaux scénarios, ennemis, et bien sûr esprits, et donc autant de configuration possibles dont il faudra tenter de vous dépatouiller, pour une rejouabilité qui s’annonce tout bonnement incroyable. Attention toutefois, les prix défient toute concurrence, mais pas dans le bon sens du terme….

L’avis du Comboteur Fou : Je ne parviens pas à passer outre les illustrations et la palette graphique que je trouve simplement horribles et datées. Le jeu en soit semble offrir des puzzles intéressants et la rejouabilité est impressionnante, mais je doute que la dynamique de jeu corresponde à ce que je recherche. Le jeu reste extrêmement populaire en solo, cependant.

Pledge minimum (pour la nouvelle extension) : 59$

Frais de port pour la France : 15$ + TVA (à rajouter dans le pledge manager)

Fin de la campagne : 17 Novembre 2018

Lien vers la campagne

Aeon’s End Digital

5a0c6555360a70a5711ee862e721205a_original

Après avoir porté à l’écran (l’autre, d’écran) Sentinels of the Multiverse et One Deck Dungeon, Handelabra s’attaque désormais à la licence Aeon’s End. Conjointement à Kevin Riley, qui travaille actuellement sur Aeon’s End 4playtested by yours truly. Ce port vous permettra d’affronter les quatre Némésis du jeu de base, seul sur votre ordinateur. Et c’est à peu près tout. Handelabra ne se foule pas trop en ne proposant pas de version mobile, pas d’extension, pas de multijoueur en ligne, et les stretch-goals, s’ils sont atteints, offriront des nouveautés digitales uniquement, sous forme de nouveau mage (un cross-over ave One Deck Dungeon) et de sorts tirant parti des fonctionnalités électroniques. Vous pourrez aussi obtenir des ajouts cosmétiques, pour montrer aux autre joueurs que vous… Ah ben non.

L’avis du Comboteur Fou : Outre le graphisme daté et peu pratique qui fait un peu figure de Hearthstone du pauvre, j’ai bien du mal à comprendre l’intérêt de ne pas développer le jeu pour les plateformes mobiles ou de ne pas proposer d’emblée de mode multijoueur. L’alpha que j’ai testé était lourde à manipuler, et mon expérience avec Sentinels of the Multiverse online ne me fait pas forcément envie, puisque je trouve la version plus difficile à suivre en termes d’effets, que la version physique. C’est dire.

Pledge minimum : 15$

Fin de la campagne : 5 Décembre 2018

Lien vers la campagne

Imperium

pic4343506
Source

NSKN propose un nouveau deckbuilder nommé Imperium, un jeu de Nigel Buckle et  Dávid Turczi, dans lequel vous tenterez de construire une civilisation de manière asymétrique. Basé dans l’antiquité, vous aurez le choix entre les suspects habituels, soit les Romans, les Celtes, les Grecs qui voient beaucoup de monde, les Égyptiens, et… Carthage ? Chaque civilisation disposant de son propre paquet. Les illustrations ont un petit goût de bande-dessinée franco-belge et le jeu a le bon goût de proposer un mode solo.

Pendant votre tour, vous pourrez effectuer trois actions avec lesquelles jouer des cartes, activer des capacités ou résoudre des effets, et vous devrez prêter attention à vos cartes uniques comme à celles de votre adversaire (qui n’aura pas les mêmes, donc), tout en profitant du marché commun et en veillant à ne pas laisser les désastres vous nuire et entraîner la ruine de votre civilisation.

L’avis du Comboteur Fou : Difficile de tirer son épingle du jeu dans le monde sévère des deckbuilderImperium n’est pas inintéressant mais pas sûr que le nom, très générique, et le style graphique, lui permettent réellement de se démarquer. Pour autant, le postulat de départ est intéressant. Pour ce jeu, à moins d’exclusivités ou d’une ristourne réellement intéressante, je préfère attendre les retours d’autres joueurs une fois le jeu en magasin.

Pledge minimum : 40$

Frais de port pour la France : 8$

Fin de la campagne : 29 Novembre 2018

Lien vers la campagne

Dale of Merchants

la-vallee-des-marchands
Source

Le jeu de deckbuilding de Sami Laakso dans lequel vous incarnez de mignons animaux anthropomorphes est disponible à la précommande en version française et s’intitule désormais La Vallée des Marchands. Il vous coûtera, en VF, 7€ de plus que la VO sur Philibert, une fois n’est pas coutume. Reste à voir ce qui justifie cette augmentation de prix car le matériel semble à première vue totalement identique à celui de la version d’origine.
Quoiqu’il en soit, je suis un grand fan du jeu et en attendant ma chronique je ne peux que vous encourager à succomber à votre tour à ce jeu si original qui combine construction et déconstruction de paquet, course, et customisation de marché avec des mécanismes réellement originaux et des combos de fou. Un gros coup de cœur que j’adore partager avec le Titi !

Pendant ce temps, sur le Comboteur Fou

Eh bien, c’est calme. Les playtests se sont calmé mais la traduction d’Unbroken bat son plein et, donc, prioritaire.

Mais comme disait Céline, je ne vous oublie pas, et les parties continuent à aller bon train pour vous offrir des chroniques d’Horreur à Arkham : le jeu de cartes de bons petits jeux solo (voire même de gros) ! N’hésitez pas à visiter la guilde sur BGG pour savoir sur quoi je suis et quels sont les prochains articles prévus lorsque la traduction sera plus proche de la fin. Et si souhaitez faire de la relecture vous pourrez également vous y manifester. D’ici-là, merci pour votre temps et votre patience, et… Trois ans d’activité !

Advertisements

One comment

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s