Aeon’s End – Challenges officiels, 1 à 4

Je vous propose dans cet article une traduction des challenges d’Aeon’s End, postés par l’auteur, Kevin Riley, sur les forums de Board Game Geek.

Les challenges sont des défis expérimentaux qui vous proposent différents changements de règle. Attention, l’équilibre n’est pas garanti, ni recherché. Il s’agit plus d’appréhender le jeu d’une autre manière. Les retours permettront de savoir quoi ajouter dans les prochaines extensions.

Mais je vous laisse découvrir par vous-même 🙂

1 – Affamez-le

Règles : remportez une partie contre le Prince of Gluttons en épuisant son deck. Si le prince n’a plus de carte dans son deck et aucune carte en jeu, vous gagnez la partie. Les autres conditions de victoire ne sont pas valides, et vous ne pouvez pas le détruire en réduisant ses points de vie à zéro.

Restrictions : marché, mages et nombre de joueurs libres.

Source

2 – Décisions hâtives

Ce challenge propose une action accélérée. Minions et pouvoirs se déclenchent un tour plus tôt que d’habitude. En contrepartie, vous pouvez lancer vos sorts dès qu’ils sont préparés.

Règles : Vous pouvez lancer un sort dès que vous l’avez préparé. Lorsqu’un minion entre en jeu, résolvez son effet Persistent. Lorsqu’un pouvoir entre jeu, retirez un marqueur pouvoir. S’il ne reste alors aucun marqueur pouvoir, résolvez immédiatement l’effet de la carte.

Restrictions : marché, mages et nombre de joueurs libres.

Condition de victoire : Vous devez détruire la Nemesis. Epuiser son deck et ses cartes en jeu résulte en une défaite du ou des joueurs.

Source

3 – Rage Queen entre en jeu

Contexte : Rageborne était vaincu et détruit. Xaxos s’était personnellement assuré de son exécution. Le théâtre de cette bataille serait plus judicieusement décrit comme terres désolées pour les années à venir. Le reste de notre escouade commença les préparations en vue du prochain affrontement. Les équipements réclamaient réparation, et nous devions renouveler gemmes et soigner les esprits.

Ne souhaitant pas laisser à Gravehold le temps de respirer, Carapace Queen attaqua quelques jours plus tard. Notre avantage majeur contre ces monstres est qu’ils ne travaillent jamais de concert.  Sa horde approcha aux premières heures de l’aube ; Carapace Queen opéra sa retraite dans l’obscurité totale,  son armée épuisée, ses blessures purulentes. Nous nous sommes accordé peu de repos : il y avait des traînards après chaque bataille. Jian prêta particulièrement attention à débusquer les quelques drones qui essaieraient de se dissimiler sous les sols. L’un deux essaya même de se déguiser en construction-sapphire. Jian le surnomma Sappy d’un air absent alors qu’elle l’eviscérait jusqu’à ce que ses intérieurs dancent avec ses extérieurs. Carapace Queen avait laissé la plupart de ses drones couvrir sa retraite.

Nous espérions ne jamais la revoir, mais n’y croyions pas. Ces horreurs n’abandonnaient jamais si facilement. Le chuintement des griffes contre la poussière et le métal fit office d’alarme bien avant que nous n’entraperçûmes ses pinces massives. C’est alors que nous entendîmes le rugissement. Nous ne nous attendions pas à entendre à nouveau une telle rage.

Mise en place : Prenez la husk track (le plateau additionnel de Carapace Queen, appelé par la suite plateau de drones). Construisez le deck de la Nemesis en fonction du nombre de joueurs, en utilisant les cartes de Rageborne.  Disposez les jetons furie/drone à côté du plateau. Vous n’aurez pas besoin des cartes Strike. Mettez deux drones sur le plateau de drones. Mettez un jeton Swarm (nom pour les jetons furie dans ce challenge) sur le plateau de Nemesis, constitué de Carapace Queen + Rageborne.

Règles : Quand Rage Queen déclenche Unleash, Ajoutez deux jetons drone sur la piste, comme pour Carapace Queen normal, puis Rage Queen gagne un jeton Swarm.

A la fin de son tour, si Rage Queen a 4 jetons Swarm ou plus, elle Swarm.  Si une carte dit Strike, Rage Queen Swarm à la place. Elle perd 3 jetons Swarm après avoir Swarm. Elle ne peut, comme Rageborne, Swarm en fin de tour qu’une fois par tour. Elle peut toutefois Swarm plusieurs fois par tour si une carte dit Strike.

Si vous infligez des dégâts à un drone, comme contre la Carapace Queen, vous pouvez choisir de subir une blessure afin de diviser les dégâts entre plusieurs drones.

Additionnellement : Vous pouvez rendre l’expérience plus difficile en faisant perdre uniquement 2, voire 1, jeton Swarm à Rage Queen lorsqu’elle Swarm.

Restrictions : marché, mages et nombre de joueurs libres.

Source

4 – Un pouvoir nouveau

Contexte : La seule chose qui différa cette fois quant à son absence fût sa durée. Une semaine était coutumière. Un mois était déjà arrivé, mais moi-même ais commencé à m’inquiéter à la fin du second mois. Kadir s’enfonçait régulièrement dans les profondeurs des cavernes au dessous de Gravehold, à la recherche de reliques pouvant nous offrir l’avantage suffisant à survivre à une autre bataille. Nul ne connaissait les cavernes aussi bien qu’elle.

Sa première expédition avait été motivée pour moitié par le désespoir, et pour moitié par obsession. L’obscurité attirait son esprit vers les profondeurs. Et toute objection que nous pouvions avoir était reléguée par les dangers qui guettaient hors des murs. Nous avions besoin de Kadir en tant que guerrière, mais nous avions plus encore besoin de nouvelles armes.

Kadir annonça son retour, cette première fois, par un crash explosif en pleine bataille. D’un mouvement de bâton scintillant, elle fit voler pêle-mêle les drones chuintants. Leurs griffes marquèrent profondément le sol alors qu’ils essayaient de se maintenir malgré la détonation. Depuis ce jour, Brama lui laissait le champ complètement libre et l’encourageait à trouver tout ce qu’elle pouvait.

Elle arrivait parfois avant que la moindre goutte de sang ne marque les murs. Nous essayions de gagner du temps, car un autre mage, en sus de la promesse de la puissance qu’elle pouvait avoir trouvée, justifiait de perdre du terrain. Raisonnablement.

Mais nous ne pouvions finalement plus nous permettre d’attendre qu’elle rejoigne la bataille. Nous arrivions à court de terrain à perdre alors que les murs de Gravehold tombaient. L’ordre avait été donné et le combat bien avancé quand elle émergea enfin. C’était différent cette fois. Nous ne savions jamais quelle forme les reliques allaient prendre : l’une d’entre elles était un talisman, d’autres des bouteilles de destruction tourbillonnante… Elle rapportait toujours quelque chose. Cette fois-ci, Kadir débarqua les mains vides. Sa peau dégageait une subtile nuance pourpre, et ses yeux semblaient illuminer l’obscurité autour d’elle. Mais tout cela n’était rien en comparaison des éclairs de mort lumineuse sautant d’ennemi en ennemi, ne laissant que des restes noircis. Elle partagea avec nous la source de ce nouveau pouvoir une fois la bataille terminée.

Règles : Chaque sort possède un effet supplémentaire en fonction de l’élément auquel il est affilié. Les sorts sont affiliés à trois éléments : le feu, l’électricité, et le néant.

Lorsque vous lancez un sort de feu endommageant la Nemesis, le sort inflige un dégât supplémentaire.

Lorsque vous lancez un sort électrique endommageant un minion, le sort inflige un dégât supplémentaire.

Lorsque vous lancez un sort affilié au néant, gagnez un aether.

Le nom, l’illustration et le texte d’ambiance du sort vous permettra de déterminer à quel élément il est affilié. Certains sont évidents : Spark est un sort de feu, Consuming Void est affilié au néant, Feral Lightning est un sort électrique.

La Nemesis débute la partie avec 20 points de vie supplémentaires. Les minions arrivent en jeu avec un supplément de points de vie relatif à leur tier. Les minions de tier 2 ont, 2 points de vie supplémentaires, les minions de tier 3, 4 points de vie supplémentaires.

Restrictions : marché, mages et nombre de joueurs libres.

Source

Note: les phrases et instructions sont parfois maladroites. En effet, je n’ai pas réécrit pour la majeure partie, mais simplement porté en Français les textes de Kevin Riley. Tout n’y est pas toujours clair. L’imagine d’illustration provient du challenge 3.

 

Advertisements

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s