Preview : Mystic Vale

Présentation

pic2913813_lg

Nouveauté prévue en Juillet (aux USA) chez AEGMystic Vale est novateur car il propose un style de jeu proche du deckbuilding, mais ne vous offre jamais la possibilité d’avoir plus que les vingt cartes de départ qui composent votre deck.

Au lieu d’ajouter des cartes à votre deck, vous allez en effet ajouter des parties à votre carte ! Pour cela, le jeu utilise un système de cartes transparentes qui, insérées dans une pochette, vous permettent de construire la meilleure carte possible. Chaque carte peut au maximum contenir trois parties : haut, milieu, et bas. Lorsque vous achetez une partie de carte, vous la glissez dans le protège-carte qui est inclus au jeu, et complétez ainsi votre carte, en tentant d’élaborer les meilleures combinaisons possibles.

pic2913819_lg
Et la marmotte met sa nouvelle carte dans le papier alu.

Mais l’innovation ne s’arrête pas là. A la fin de votre tour, plutôt que de piocher des cartes, vous les révélez et les placez devant vous une à une, jusqu’à ce que la carte fasse passer votre total de symboles rouges visible sur toutes vos cartes, à trois. Ce symbole représente le decay, la corruption qui s’empare de vos terres.

mystic-vale_starter-deck_blue_cursed-land_bottom_web-v1-4-11
Une carte de départ, avec le symbole de mana, et le symbole de decay.

Au début de votre tour, deux possibilités s’offrent à vous : les cartes présentes devant vous vous conviennent, et vous pouvez jouer votre tour, acheter des parties de cartes, etc. Ou bien, vous êtes gourmand, et souhaitez ajouter encore des ressources et des effets à ceux dont vous disposez déjà. Vous mettez alors en jeu la carte face révélée de votre paquet, et révélez la prochaine. Si vous atteignez quatre symboles de decay, alors vous déclenchez un spoil, et votre tour est terminé. En compensation, vous gagnez un jeton de mana (le retournez face visible, en fait), que vous pourrez dépenser lors d’un prochain tour.

Fort heureusement, les cartes que vous allez construire vous offriront la possibilité d’ignorer complètement le decay ! Mais elles vous offriront d’autres effets, comme : plus de mana pour acheter, des points de victoire, qui videront la réserve qui, comme dans un Ascension, conditionne la fin de partie, présenteront des symboles de gardien, qui ne valent rien à eux seuls mais peuvent être utilisé par d’autres cartes pour vous donner des ressources.

Ou vous obtiendrez, par vos cartes, des symboles d’esprits vous permettant d’obtenir des vales, cartes qui ne vont pas dans votre deck, mais qui se placent devant vous et vous offrent des effets comme : points de victoire, possibilité d’ignorer un decay, etc.

pic3015214
Deux lignes centrales de cartes Vale. En haut à droite, le coût, en symboles d’esprits que vous devez réunir.

Il existe trois lignes centrales renouvelables de cartes transparentes, qui sont remplacées par une nouvelle lors d’un achat, et coûtant plus ou moins cher, et deux de vales, fonctionnant sur le même principe.

Le joueur ayant le plus de points de victoire blah-blah-blah.

 

L’avis du Comboteur Fou

Le système de Mystic Vale corrige pas mal de choses qui ne me conviennent plus avec Ascension, et ouvre la voie à des possibilités de combos proprement phénoménales. N’avoir que vingt cartes dans son paquet et pas une de plus possible signifie qu’il faudra attention à chaque carte que vous construirez, puisqu’en effet, les places sont limitées. Le système de stop-ou-encore permet quant à lui quelques tours épiques, et des parties mémorables. Le fait de pouvoir construire un deck de façon à contrôler la chance qui entoure ce concept est un plus non négligeable.

Les différentes stratégies aperçues dans les vidéos de présentation de jeu ont de quoi laisser rêver le fanatique de combos qui sommeille en moi. Créer des cartes de gardien surpuissantes, jouer ses vingt cartes tous les tours, accumuler les vales, ou engranger plus de points de victoire qu’un deck monovert d’Ascension sont autant de perspectives que je souhaite vraiment voir réussir.

Parce que je suis moi-même parti sur un système de trois lignes centrales déterminées par les coûts des cartes qui les composent, je suis heureux de voir qu’un jeu sortant directement dans le commerce ait réussi à convaincre avec cette idée. Une unique ligne centrale s’avère trop déterminante pour la chance, et restreint trop les stratégies, mais Mystic Vale corrige le tir à ce niveau. Espérons cependant que les positions – haut, milieu, bas – de ses cartes transparentes ne rendent pas trop frustrantes les restrictions de construction de cartes, tout en offrant suffisamment peu de choix pour que le joueur sente son cerveau tourner à plein régime, et que la rejouabilité soit au rendez-vous.

 

Conclusion

Je ne savais que faire de mes 30€ de réduction chez Philibert. J’attends désormais avec impatience l’ouverture des précommandes.

Need.

Mystic Vale et les illustrations de cet article sont la propriété d'AEG. Les images d'illustration de cet article proviennent du site Boardgamegeek et du site d'AEG.
Advertisements

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s