Ascension: Storm of Souls -Ayiana is still in her P.R.I.M.E.

I – Présentation

pic1149059_md

Fiche descriptive
Nombre de joueurs : 1-4 joueurs (1-6 avec une extension)
Durée : 30 min
Mécaniques : deckbuilding, gestion de ressources, combo
Format de cartes : 63X88mm approximativement.

Storm of Souls (SoS) est une extension stand-alone d’Ascension. Elle peut être jouée seule, ou mélangée à n’importe quelle autre extension. Le design de cette extension a réuni des grands noms de Magic : Justin GaryJohn FiorilloBrian Kibler et Rob Dougherty (oui oui, celui qui fera Star Realms plus tard.) Publiée en 2011, il s’agit de la première extension traduite et distribuée en France par Marabunta.

Samaël a cette fois été détruit pour de bon, mais de nombreux héros ont péri dans la bataille. Et Kythis n’a pas repris son poste. En n’accompagnant plus les âmes vers leur éternel repos, Kythis a brisé la balance entre la vie et la mort, et les âmes des défunts s’amoncellent dans les cieux, formant un maelström qui donne vie à des monstres toujours plus dangereux et inquiétants. Alors que la Némésis rode, il va vous falloir reprendre les armes pour calmer les esprits des morts et retrouver Kythis, découvrant par là-même ce qui se trame dans les ombres de Vigil.

Vous serez en cela aidés par de nouveaux artefacts, et de nouveaux héros, parmi lesquels cinq nouvelles légendes :
Raj pour les Enlightened. Raj est un mentor qui permettra à vos héros de se transcender et d’atteindre de nouveaux pouvoirs.
Emri pour le Void. Emri est de retour et est plus agressive que jamais.
Syril et Avatar of Ayiana pour les Lifebound. Syril est un lycanthrope dont la force est décuplée lorsqu’il chasse en meute, tandis que l’Avatar vous permettra de séduire les héros d’une manière bien moins ruineuse qu’auparavant.
P.R.I.M.E. pour les Mechana. P.R.I.M.E. possède une affinité particulière pour les artefacts qu’il attirera facilement à lui, et qui lui apporteront une énergie incroyable.

II – Le gameplay

Vous trouverez dans la boîte de SoS tout ce qu’il vous faut pour jouer une partie d’Ascension à quatre joueurs : quatre decks de départ, des cartes toujours disponibles, un plateau de jeu, des jetons d’honneur et une règle.

Comme toute extension, SoS apporte de nouvelles mécaniques à Ascension. On note ainsi :

Les événements. Il s’agit de la principale nouveauté de SoS. Ils sont au nombre de cinq, un pour chaque faction ainsi qu’un pour les monstres, et sont disséminés dans le deck central. Lorsqu’un événement est pioché, il est mis au-dessus de la zone de jeu et offre un effet permanent à la partie, ainsi qu’un effet spécial déclenché par l’acquisition d’un nouveau monstre à trophée toujours disponible : le fanatique, qui peut être banni pour bénéficier de l’effet de trophée de l’événement en cours. Un joueur ne peut avoir qu’un fanatique en trophée devant lui. Ces effets peuvent aller de piocher une carte à bannir une carte en passant par la protection des artefacts contre la destruction. Certaines cartes vous offrent également un effet supplémentaire lorsque vous les jouez, si l’événement en cours est de leur faction. Une rune supplémentaire, par exemple.

pic1097026
Si cette carte sort en début de partie et que vous obtenez régulièrement trois points de combat, vous voilà bien parti.

Monstres à trophée. Une nouvelle catégorie de monstre que vous placez devant vous lorsque vous les battez, et que vous pouvez bannir pendant votre tour pour bénéficier d’effets supplémentaires, comme obtenir un point de combat ou piocher une carte, par exemple.

pic1149066_lg
Les trophées d’un bon chasseur de monstre.

Réduction de coût. Il ne s’agit pas d’une mécanique à proprement parler, mais plusieurs cartes vous permettront d’obtenir une ressource, et de dépenser une ressource de moins que le coût de la carte que vous visez, en se consacrant chacune à un type de carte particulier (monstre, artefact, héros). Il s’agit en réalité du principal apport stratégique du jeu, puisqu’il est ici rare qu’un héros vous offre réellement deux points d’une ressource.

– Destruction d’artefact. La façon de jouer les artefacts est totalement différente, puisqu’ils vous offriront ici des effets lors de leur mise en jeu ou lors de leur destruction. Vous pouvez ainsi choisir de détruire un artefact afin de bénéficier d’un effet, comme le gain d’une rune. Des héros et artefacts vous permettent également de renvoyer des artefacts depuis la zone de jeu dans votre main, ou depuis la défausse dans votre main, afin de faciliter vos combos.

cog-maw
Une deuxième phrase dont je n’ai jamais réussi à profiter !

– Unite. Le jeu se dote d’un nouveau mot-clef pour désigner le fait que vous obtenez un effet supplémentaire si vous jouez deux lifebound dans le même tour. En effet, les héros qui possèdent ce mot-clef disposent d’un effet de base, et d’un effet supplémentaire qui se déclenche si vous avez joué, ou lorsque vous jouez, un autre héros lifebound dans le même tour.

III – Ascension: Storm of Souls sur la balance

Le pour :
– SoS est nouveau ! Le jeu change la donne et la façon d’envisager la partie. Plus question de créer des power turns, vous prendrez maintenant le pari de vous consacrer à un type de carte et aurez plus de mal à vous retourner si votre pari ne réussit pas. La machine de guerre Mechana ne tournera plus de la même manière non plus.
– SoS est beau ! Le style d’Eric Sabee a progressé, est mieux défini, plus coloré, et l’on identifie mieux ce que les cartes représentent.
– SoS est stratégique ! Parce que les cartes apportent moins de ressource, il faudra vous lancer dans une stratégie plus tôt dans la partie. Ce bloc est réputé comme le plus favorable aux gens préférant la stratégie au hasard, et comme le meilleur de la série.

Le contre :
SoS est aléatoire ! Les bases d’Ascension n’ont pas changé, le jeu est toujours aussi aléatoire, et se baser sur les événements est fortement déconseillé.
– SoS est dessiné par Eric Sabee ! J’aime toujours autant les illustrations, mais si vous n’aimiez pas, vous n’aimerez pas.
– SoS est injuste ! Les cartes à 5 et plus sont totalement fumées. Il s’agit même des pires de toute la série en ce qui me concerne (P.R.I.M.E. et Avatar of Ayiana en tête, Dreamer’s Glass pas loin derrière).

IV – L’avis du Comboteur Fou

Cette extension ouvre de nouvelles manières de jouer les différentes factions du jeu, et met plus l’accent sur les cartes fate avec des effets permettant de placer un héros de sa défausse sur le dessus de son deck, de regarder et potentiellement défausser la carte du dessus de son deck, de renvoyer un artefact de sa zone de jeu dans sa main, etc. Elle permet également un nouveau regard sur les Mechana, clairement trop puissants dans le premier bloc et ici repensés, et sur les Lifebound, bien plus soudés et puissants dans SoS qu’ils ne l’étaient auparavant, et qui permettent réellement d’élaborer une stratégie Lifebound/Enlightened basée sur la moisson d’honneur sans passer par le combat.

Les petites cartes sont très intéressantes puisqu’elles vous offrent de petits effets qu’il faut savoir bien exploiter, comme celle qui vous permet de regarder la carte du dessus de votre deck, et de la défausser ou de la replacer avant de piocher une carte, ou le cycle de cartes offrant une ressource + une pour une des trois cartes différentes uniquement, s’avérant valoir un Mystic dans certains cas et un Apprentice dans d’autres. Aucune de ces cartes ne permet vraiment d’avoir une pelletée de ressources au tour 3 comme dans les extensions futures – Dreamscape m’a permis de détruire un monstre à 8 au tour 3… – et les scores de fin de partie restent raisonnables et serrés. La montée en puissance du deck du joueur se fait sentir à travers ses choix.

La nouvelle façon de jouer des Mechana est très intéressante et permet des tours de folie si vous parvenez à mettre la main sur les bonnes cartes, en détruisant, renvoyant dans votre main puis rejouant vos artefacts, ce qui peut vous permettre de générer 3 runes, 6 points de combat et de bannir une carte, à chaque tour, si vous avez la bonne collection, mais cela reste exceptionnel et demande vraiment de s’y consacrer. Chaque autre faction dispose de cartes très intéressantes – Dreamer’s Glass est incroyablement puissante -, mais aucune autant que Lifebound, qui me semble réellement être la faction la plus puissante du jeu grâce à Unite, engendrant une masse incroyable de points d’honneur, et vous offrant une des cartes les plus abusives de toute la licence : Avatar of Ayiana.

avatar-of-aiyana
La carte serait tout aussi abusive en n’offrant qu’une rune.

Les événements sont en revanche une grosse déception. Rares, il arrive trop souvent qu’aucun n’apparaisse lorsque vous jouez à deux, ou qu’ils ne changent quasiment pas de la partie. Dans ces conditions, que penser du fate de Némésis, qui… bannit l’événement en cours. De l’art de créer une mécanique, et de la rendre inexploitable.

Certaines cartes offrent un effet supplémentaire en fonction de l’événement en cours, tout comme les fanatiques qui vous permettent parfois de très beaux tours. Bannir deux cartes de sa défausse par tour grâce à 6 points de combat, par exemple, rend la partie bien plus intéressante. Il est malheureusement, en raison de leur rareté, impossible d’espérer baser sa stratégie sur ces bonus, qui se révèlent trop aléatoire pour être agréable, et qui au final ne bénéficieront trop souvent qu’à un joueur de manière totalement injuste, une constante que l’on retrouvera dans toutes les extensions futures d’Ascension, qu’il s’agisse des gemmes d’âme, des énergies, du ralliement, ou du dreamscape. Et je n’en attends pas plus du cycle jour/nuit de la dixième extension.

Au final donc, une extension intéressante, moins jouissive à mon avis que CotG+RotF, offrant une mécanique trop aléatoire et donc ratée, mais de nouvelles façons de jouer qui, plus difficiles à mettre en place, s’avèrent néanmoins grisantes lorsqu’elles récompensent d’audacieux mouvements ou une gestion savante de ses ressources. Dommage cependant que les grosses cartes créent un fossé monumental dans les possibilités des joueurs.

 

Le Comboteur aime Ascension: Storm of Souls, et lui attribue la note de

6,5/10

Ascension est les images d’illustration de cet article sont la propriété de StoneBlade Entertainement. Les images proviennent de boardgamegeek.com et d'ascensiongame.com
Advertisements

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s