Star Realms: Colony Wars – Dans l’espace, personne ne vous entendra crier… De frustration

I – Présentation

pic2652401
Fiche descriptive
Nombre de joueurs : 1-2 joueurs (plus si vous ajoutez un nouvel exemplaire du jeu ou que vous mixez avec l’original)
Durée : 20 min
Mécaniques : deckbuilding, gestion de ressources, combo, affrontement
Format de cartes : 63X88mm

Star Realms est un jeu de Robert Dougherty et Darwin Kastle, publié en 2015 par White Wizard Games. Il s’agit de la sixième extension pour ce jeu (si l’on considère que Crysis se compose de quatre micro extensions), et du premier stand-alone.

Dans Colony Wars, l’être humain continue de fuir l’attaque des Blobs, ces armes/vaisseaux/êtres vivants extrêmement offensifs. Alors qu’ils continuent d’essayer d’étendre leurs empires aux quatre coins de la galaxie, les mondes précédemment colonisés commencent à vouloir obtenir leur indépendance, et se rebellent contre leurs maîtres.

Là où vous intervenez, c’est… Vous n’intervenez pas. Vous essayez simplement de créer votre propre empire, et pour cela, vous allez recruter des vaisseaux et des bases des quatre autres empires pour mieux écraser l’embryon d’empire que votre ou vos adversaires tentent de leur côté de monter.

Bref, vous l’aurez compris, le scénario n’a pas plus de sens que dans le précédent épisode, et ne sert une nouvelle fois que de prétexte à transformer Ascension en chasse à l’homme sous amphétamines.

II – Le gameplay

Je ne reviendrai pas sur le système de jeu puisqu’il est inchangé, et je vous conseille, si vous n’êtes pas familier avec Star Realms, de lire la chronique que j’en ai rédigé ici : Chronique de Star Realms.

Quelles sont donc les nouveautés de cette extension ?

Eh bien désormais, dans Colony Wars, lorsque vous acquérez certaines cartes, vous pourrez, si vous avez joué un vaisseau de la même faction ce tour-ci, la mettre directement dans votre main, ce qui vous permettra de profiter immédiatement de son effet. Une ligne de texte que l’on retrouve sur quatre cartes différentes. Et… C’est tout.

pic2817855_lg
La base du bas contient cette nouvelle capacité – Source : Boardgamegeek

Oui, il s’agit réellement du seul ajout de cette extension au monde de Star Realms.

Autrement quoi, les factions continuent de faire ce qu’elles faisaient dans la première extension. Les Blobs continuent de bannir de la ligne centrale, un peu plus qu’avant cependant, et à vous offrir beaucoup de points de combat pour un investissement de départ minime. Les Trade Federation continuent à vous permettre de récupérer des points d’autorité et d’achat, les Star Empire à faire défausser l’adversaire, et les Machine Cult à vous permettre de bannir des cartes de votre main ou de votre défausse.

pic2816662_lgLes vaisseaux Blobs sont les seuls à proposer de nouveaux designs – Source : Boardgamegeek

Ce qui change réellement, c’est que les valeurs offertes pour l’investissement ont été légèrement modifiées ou interchangées. Rien qui ne modifie en profondeur la façon de jouer en tout cas, et les stratégies sont toujours les mêmes. Le feeling général est que le jeu est plus rapide que son prédécesseur.

III – Pourquoi c’est bien (ou pas)

Pour :

– Colony Wars est rapide ! En dix minutes, le vainqueur sera probablement déclaré, et vous aurez tout le temps de prendre votre revanche.

– Colony Wars est modulable ! Si vous avez plusieurs boîtes, vous disposerez de pléthore de modes de jeu pour varier les plaisirs. Chasseur chassé, archenemy, troll à deux têtes, chacun pour soi… L’avantage est que vous pourrez utiliser votre premier jeu sans avoir à acheter deux sets, désormais.

– Colony Wars est offensif ! Deux fois plus que le Star Realms d’origine. De quoi combler le manque d’agression que vous ressentez lorsque vous jouez à Ascension ou Dominion. C’est vous, vos vaisseaux et vos points de vie, contre ceux de l’adversaire. Et rien d’autre.

Contre :

Colony Wars est violent ! Bien plus que son aîné. Prendre les dégâts directement sur soi est assez éprouvant, et peut déranger certains joueurs. Si on le compare à Ascension, cette interactivité extrême entre les joueurs rend les parties beaucoup moins confortables.

Star Realms est inchangé! Colony Wars n’apporte littéralement rien au jeu.

Colony Wars est aléatoire ! Ne pas avoir la carte qu’il vous faut dans la ligne centrale dès le premier tour signifie irrémédiablement votre trépas. Regarder votre adversaire enchaîner les liens sans avoir banni alors que vous jouez monochrome rouge et que vous n’êtes pas fichus de faire un seul lien rend la partie peu intéressante.

Colony Wars est laid ! Je ne me cacherai pas de le dire, le design des vaisseaux, comme le choix des couleurs, sont à mille lieux de ce que j’apprécie dans la science-fiction.

IV – L’avis du Comboteur Fou

J’ai précommandé Colony Wars au moment du kickstarter d’Epic et avant de me rendre compte que je trouvais Star Realms extrêmement mauvais. Après deux mois aux oubliettes, nous avons donc décidé de lui donner une nouvelle chance et de partir sur de nouvelles bases avec ce jeu, afin de voir si les erreurs de son aîné avaient été corrigées, et si nous l’avions abordé d’une mauvaise manière.

Le constat est que : non. Les parties effectuées se sont une nouvelle fois résumées à trois mélanges de deck, à qui achèterait les cartes vertes, encore plus violentes que dans le premier set, en premier, et à qui aurait la chance de piocher deux cartes de même couleur dans la même main. L’autre ? Eh bien qu’il se contente de subir un amoncellement inopposable de points de combat, car il n’y a pas grand-chose qu’il puisse faire pour le contrer.

En essayant de jouer rouge, jaune ou bleu, le constat est à chaque fois le même : le joueur n’a que peu d’emprise sur la partie, les possibilités stratégiques sont trop limitées, le jeu trop rapides, et les réactions impossibles.

J’envisage deux choses pour remédier à cela : augmenter de 50 le total d’autorité de chaque joueur en début de partie, afin de les rendre plus longues et plus stratégiques, et de pouvoir réellement observer le rôle de chaque carte dans la partie ;  ou bien trouver un moyen pour le joueur de déclencher des effets durant le tour de l’adversaire afin d’être moins passif et de ne pas autant subir la partie.

Pour conclure : le Comboteur n’attendait pas grand chose de Colony Wars après avoir vu les premières cartes, et il était trop tard pour décommander. Il n’est donc, cette fois, pas déçu. Mais le Comboteur n’apprécie pas du tout Colony Wars, et lui attribue un score de

3/10

 

Star Realms: Colony Wars est les images qui illustrent cet article sont la propriété de White Wizard Games.
Advertisements

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s