Star Realms – Ascendre dans l’espace

I – Présentation


Fiche descriptive
Nombre de joueurs : 1-2 joueurs (plus si vous ajoutez un nouvel exemplaire du jeu)
Durée : 20 min
Mécaniques : deckbuilding, gestion de ressources, combo, affrontement
Format de cartes : 63X88mm

Star Realms est un jeu de Robert Dougherty et Darwin Kastle, financé sur Kickstarter en 2013 et publié en 2014 par White Wizard Games, dont c’est le premier jeu.

Dans Star Realms, l’être humain a largement colonisé l’espace, et a commencé à exploiter ses ressources. Mais a vouloir trop exploiter, il s’est confronté à une nouvelle entité extra-terrestre, prenant la forme de vaisseaux organiques armés, qu’il nomma Les Blobs. Suite à des attaques dévastatrices des Blobs, l’humanité s’est divisé en plusieurs factions, chacune avec sa façon d’appréhender la menace et de la contrer.

Votre rôle ? Tenter d’établir votre propre empire en enrôlant divers vaisseaux et bases des factions déjà existantes, et écraser votre adversaire parce que… Eh bien, parce que. Oui, je sais.

II – Le gameplay

Pour faire court, Star Realms se joue comme Ascension, à la différence que les points de combat ne serviront pas à détruire des monstres apparaissant dans la ligne centrale, mais plutôt à réduire à zéro les points d’autorité de votre adversaire. Car effectivement, la seule façon de remporter la victoire dans Star Realms est que le total d’autorité de chacun de vos adversaires (ou d’un seul si vous avez choisi un autre mode de jeu) soit égal ou inférieur à zéro.

Je ne vais pas revenir sur le mécanisme de deckbuilding, abordé en détail ici : https://comboteurfou.wordpress.com/2015/10/19/ascension-cotg/

Vous pourrez recruter votre armée parmi les quatre factions suivantes :

  • Les blobs
Source : boardgamegeek.com

Les vaisseaux et les bases des blobs sont composés de créatures organiques au fort potentiel offensif. S’embarrassant peu de subtilité, les blobs disposent des vaisseaux aux dommages les plus élevés, d’une économie très modérée, et d’un potentiel de défense quasiment inexistant. Leur stratégie s’oriente sur le rush et le court terme.

  • Le culte des machines
Source : boardgamegeek.com

Le culte des machines est à la recherche de la perfection mécanique, et est prêt, à ces fins, à voler la technologie des autres factions, et à détruire tout ce qui n’est pas au sommet de son art. Et cela inclut ses propres ressources ! Il s’agit de la seule faction qui vous offre la possibilité de bannir (scrap dans le jeu) vos cartes de départ, depuis votre main ou votre défausse. Ils disposent d’un potentiel offensif modéré, d’une économie modérée, de moyens de défense assez importants, et sont les seuls à offrir la possibilité de copier des vaisseaux et de former une alliance avec toutes les factions du jeu. Leur stratégie s’oriente plus sur le long terme, à travers l’épuration du deck.

  • L’empire des étoiles
Source : boardgamegeek.com

L’empire des étoiles tente de mettre en place un dispositif d’agression extrême, basé sur la synergie entre ses différentes unités. Disposant d’un potentiel offensif limité à la base, l’empire vous offrira le double si vous parvenez à débloquer ses capacités d’alliance. Il s’oriente également contrôle en étant la seule faction permettant de faire défausser votre adversaire. En ce sens, il joue plutôt sur le moyen terme.

  • La fédération du commerce
Source : boardgamegeek.com

Historiquement première faction de l’humanité, celle à partir de laquelle les autres factions sont nées, la fédération du commerce continue à essayer d’asseoir son autorité sur l’immensité spatiale, ce qui se traduit en jeu par la possibilité de récupérer des points d’autorité (les points de vie), par une économie très développée, et des capacités d’alliance qui vous permettront de finir votre adversaire grâce à un fort potentiel offensif. Leur plan de jeu s’oriente en cela sur le long terme.

Outre l’affrontement direct, trois choses différent d’Ascension dans Star Realms :

  • Les capacités d’alliance : les bases et les vaisseaux disposent d’une capacité d’arrivée en jeu, mais également, pour nombre d’entre elle, d’une capacité d’alliance : une ligne montre le symbole de la faction, suivie d’un effet. Cet effet se déclenchera si vous avez en jeu, ce tour-ci, un vaisseau ou une base de la même faction, ce qui peut potentiellement amener à des combos complètement dévastateur, et vous encourage à ne pas trop vous éparpiller, et à vous concentrer sur deux, voire trois factions, au cours d’une partie.
  • La capacité de bannissement : certaines unités vous permettent, une fois qu’elles sont en jeu, de les bannir pour bénéficier d’un effet supplémentaire. Ce qui signifie que vous pouvez mettre votre unité en jeu pour bénéficier de son effet normal, puis la bannir de votre deck pour profiter d’un nouvel effet. Cela vous autorise a moduler votre deck en cours de jeu, mais aussi à atteindre les derniers points qu’il vous manque pour acheter un vaisseau ou détruire une base adverse.
  • Les bases et les outposts : il existe deux types de bases différentes : les bases normales, qui peuvent être attaquées par le joueur adverses. S’il parvient à leur infliger un nombre de dégât égal à leur stat de défense en un tour, la base ira alors dans votre défausse. Les outposts fonctionnent de la même manière, à la différence près que votre adversaire est contraint de les détruire avant de pouvoir vous attaquer vous, ou une autre de vos bases.

III – Pourquoi c’est bien (ou pas)

Pour :

– Star Realms est rapide ! En vingt minutes, le vainqueur sera probablement déclaré, et vous aurez tout le temps de prendre votre revanche.

– Star Realms est modulable ! Si vous avez plusieurs boîtes, vous disposerez de pléthore de modes de jeu pour varier les plaisirs. Chasseur chassé, archenemy, troll à deux têtes, chacun pour soi…

– Star Realms est offensif ! De quoi combler le manque d’agression que vous ressentez lorsque vous jouez à Ascension ou Dominion. C’est vous, vos vaisseaux et vos points de vie, contre ceux de l’adversaire. Et rien d’autre.

Contre :

Star Realms est violent ! Prendre les dégâts directement sur soi est assez éprouvant, et peut déranger certains joueurs. Si on le compare à Ascension, cette interactivité extrême entre les joueurs rend les parties beaucoup moins confortables.

Star Realms est anglophone ! Eh oui, encore un jeu qui n’a pas été traduit pour nous 🙂

Star Realms est aléatoire ! La malchance dans ce jeu est beaucoup plus punitive que dans d’autres deckbuilders. Si vous pourrez toujours revenir dans Ascension, ici vous jouez sans filet, et une mauvaise main est un tour de perdu quand vous faites la course à qui détruira l’autre en premier.

IV – L’avis du Comboteur Fou

Star Realms est un jeu que j’ai essayé d’apprécier, mais qui me laisse un goût de mal fini dans la bouche. Entre les illustrations, médiocres et toutes semblables, l’équilibrage douteux (les blobs sont trop forts. Sauf quand je les joue), je trouve que les parties sont trop rapides pour que les stratégies aient une réelle incidence.

Pour un jeu qui se veut basé sur les capacités du joueur, j’ai au final le ressenti d’un jeu qui se retrouve basé majoritairement sur la chance. La chance de la ligne centrale, la chance de la pioche, qui détermine grandement la valeur de vos cartes en main et en jeu, et la chance de votre adversaire. Le jeu ne dure pas assez longtemps pour que vous puissiez vous retourner contre la stratégie adverse, sauf si ce dernier joue de malchance. Les seules parties sur lesquelles j’ai vraiment apprécié le jeu sont celles où je jouait mono-bleu, et les parties que j’ai détesté ont consisté à prendre les mêmes cartes que mon adversaire, à le voir les piocher pile avant moi pour s’offrir le vaisseau à 6, le poser le tour suivant en combo et s’offrir le meilleur vaisseau du jeu gratuitement et le poser au-dessus de son deck, pendant que je pourrissais le mien avec des petites cartes sans intérêt. Deux fois de suite.

Pour conclure : le Comboteur est très déçu Star Realms, et par le sentiment de frustration qu’il lui instille, et il projette de le ranger dans son classeur, et lui attribue la note de

3/10

 

Star Realms est les images qui illustrent cet article sont la propriété de White Wizard Games.
Advertisements

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s